Je vous partage 4 façons originales d’obtenir des rendus fous sur #Midjourney (aussi appelés rendus WTF!) avec des prompts complètement insensés.

Les résultats sont parfois très étonnants, je vous laisse découvrir.

  • Ecrire n’importe quoi

Taper sur votre clavier absolument n’importe quoi, Midjourney ne connaissant pas le syndrome de la page blanche, le bot génèrera obligatoirement 4 images dont certaines sont parfois très étonnantes.

deziuyfg ajsopdjm nbhjzebuog azudfgevfezosqjdqsk autydftqbcxhdsfu reuigfrgh --ar 3:2 --s 355 --v 5.1

fhupeqizfh hfeuipzfh e ffjri --c 100 --s 1000 --v 5.1

fjozer ezpfiezfb zuayd v savyszadtrzd fezub vzacwxcouezafbf --ar 4:5 --c 55 --s 555

phd eyb zehfklez bvdgvcxcfze --ar 4:5 --s 741 --c 41 --v 5.1

  • Envoyer des emojis au bot

Envoyer des emojis, l’ordre peut avoir une grande importance, il peut aussi être parfois judicieux de les séparer individuellement ou par groupe par des virgules, il ne faut aussi pas hésiter à répéter un emoji plusieurs fois.

⛩️ ? ?️ --ar 4:5 --s 355 --c 25

?❄️ ⛰️ ? --ar 3:2 --s 334

? ??? ?️ --ar 3:2 --s 355

  • Inventer des mots qui n’existent pas

Inventer des mots qui n’existent pas, une sorte de micmac entre mots existants et absurdités ou extravagances. En combinant par exemple des morceaux de mots avec d’autres.

Somniwisp echoes serenaded the starborn whimsies of sleepnexus
The warpoid zorpos telechronoed through the nanoboticity of slumberbliss --ar 3:2 --s 355 --c 25

digitalogycal intriquescence of technichoreminotology in a dreamscapefield --ar 16:9 --s 350 --c 25 --v 5.1

  • Utiliser la commande /describe de façon absurde

Utiliser la commande /describe de façon insensé, par exemple ici je fais /describe sur une image de couleur uni entièrement violette, les résultats sont stupéfiants.

Vous pouvez bien sur l’utiliser sur tous types d’images, des formes, un dégradé ou autre.

  • Conseils d’utilisation

Rajoutez du chaos (–c) et du stylize (–s) parce que de toute façon on est sur du rendu aléatoire un peu fou, donc autant en rajouter une couche.

Relancez (?) 3, 4 fois vos rendus les résultats sont souvent très différents! (et peu sont exploitables)

Jouez sur les formats: carré, portrait ou paysage, cela apporte une grande variation dans les rendus.

Vous pouvez ajouter –style raw à la fin de vos prompts pour un rendu vraiment différent, souvent photoréaliste.

N’hésitez pas à mixer les méthodes entre elles !

Un moyen de s’amuser avec le bot, d’explorer de nouvelles pistes ou de palier à un manque passager d’inspiration.

J’y vois aussi un moyen de mieux comprendre comment fonctionne son interpretation vis à vis du language (ou pas!), et je trouve que ça laisse entrevoir presque un début de « créativité ».

Si vous testez ces méthodes, n’hésitez pas à venir partager vos impressions et vos rendus sur notre serveur Discord ou sur le tweet associé à cet article!

En espérant que ça vous a plu! merci!