Sortie le 31 janvier, la référence de style (ou style reference) qui permet d’injecter un style à partir d’une ou plusieurs images, et de le retransposer à de nouvelles générations.

Voici la note de version officielle du 31 janvier traduite par mes soins (que vous pouvez retrouver sur la page d’accueil de la documentation en français):

Nous publions aujourd’hui nos premiers algorithmes de test pour les « styles persistants ». Nous appelons cette fonctionnalité « Références de style » (Style References). Elles fonctionnent de la même manière que les prompts d’images où vous donnez une URL d’une ou plusieurs images qui « décrivent » le style cohérent ou persistant sur lequel vous voulez travailler.

🔶Comment utiliser les références de style

🔹Tapez --sref après votre prompt et mettez une (ou plusieurs) URL d’images comme ceci –sref urlA urlB urlC
🔹Le modèle d’image considérera les URL d’images comme des « références de style » et essaiera de créer quelque chose qui « corresponde » à leur esthétique.
🔹Définir les poids relatifs des styles comme ceci --sref urlA::2 urlB::3 urlC::5
🔹Définir la force totale de la stylisation via --sw 100 (100 est la valeur par défaut, 0 est désactivé, 1000 est la valeur maximale).
🔹Les prompt d’images régulières doivent être placées avant --sref comme ceci
/imagine cat ninja ImagePrompt1 ImagePrompt2 --sref stylePrompt1 stylePrompt2
🔹Cela fonctionne pour la V6 et Niji V6 (cela ne fonctionne pas avec les versions antérieures).

🔶Veuillez noter :

🔹Nous allons probablement mettre à jour ceci dans les prochaines semaines (et cela peut changer des choses, alors soyez prudent pendant que c’est encore en alpha).
🔹Si votre message tend vers le photoréalisme et que vous voulez un style divergent comme l’illustration, vous devrez peut-être ajouter un texte à votre message pour l’indiquer.
🔹Les références de style n’ont pas d’effet direct sur les prompts d’images, mais uniquement sur les travaux qui contiennent au moins un texte.
🔹Nous prévoyons d’ajouter ultérieurement une fonction « Personnage consistant » (Consistent Character) qui fonctionnera de la même manière avec l’argument --cref.

Mise à jour du 14 Mars 2024 : Style Reference V2

Nous sortons aujourd’hui la version 2 de la fonctionnalité « référence de style ».

Elle devrait être beaucoup plus précise en ce qui concerne la compréhension du style et elle devrait être beaucoup plus efficace pour éviter les « fuites » d’éléments non stylistiques dans vos images. Nous avons également amélioré le fonctionnement du paramètre de poids –sw, afin qu’il soit plus significatif et qu’il ait une plus grande portée.

🔶Qu’est-ce qu’une référence de style ?

Les références de style vous permettent de référencer le style d’une autre image ou de conserver un style cohérent sur plusieurs images. Il s’agit d’un outil similaire aux prompts d’images, mais qui se concentre uniquement sur le style.

🔶Comment l’utiliser à nouveau ?

Pour utiliser une référence de style, tapez –sref URL après votre prompt avec l’url d’une image. Pour augmenter l’influence du style, appliquez un poids de style (–sw) proche de 1000. Pour diminuer la puissance du style, définissez le poids plus proche de –sw 0 (la valeur par défaut est 100). Vous pouvez également ajouter plusieurs références de style.

Voici un exemple bête et rapide utilisant un dessin au crayon de couleur comme référence. Quoi qu’il en soit, nous espérons que vous vous amuserez ! ❤️

Mise en application

Je ne vais pas partir dans des explications pompeuses, je pense qu’un exemple concret serra le meilleur moyen de bien comprendre son fonctionnement:

Je commence par générer 3 images qui vont me servir de références (vous pouvez aussi bien récupérer des images sur internet ou utiliser vos propres créations, le style Tuner de la v5.2 est aussi un bon moyen de s’alimenter en styles)

Je choisis 2 images générées dans le style d’Enki Bilal et une dans le style de Picasso.

Tous ces tests ont été réalisés sur la v1 du Style Reference (avant la mise à jour du 14 mars)

Pour récupérer les liens des images vous faites un click droit sur l’image dans discord et copier le lien, vous pouvez aussi uploader une image dans discord pour faire la même manip, ou encore directement copier le lien d’une image que vous avez trouvé sur internet et coller cette url à la fin de votre prompt. Sur discord il est aussi possible de glisser/déposer l’image à la fin du prompt après la commande –sref.

La fonction est aussi utilisable sur la version alpha du site web, soit en cliquant tout en bas à droite « use »> « style », soit clic droit sur une image et « use »> »style », soit dans l’encadré « imagine » en cliquant sur le « + » > « choose image or drop it here », il faut s’assurer qu’il y ai l’icone du trombone 📎 pour que l’image soit en sref. Le gros avantage par rapport à discord c’est qu’on a les aperçus des images qu’on utilise en référence de style.

En mélangeant ces 3 “styles” on va obtenir, avec un prompt extrêmement simple, une image comme celle-ci:

couple walking on the beach –sref urlimage1 urlimage2 urlimage3

Cela permet de transposer un style d’une génération à l’autre sans partir dans des descriptions longues et parfois incertaines.

Vous pouvez aussi donner une force à l’influence globale de votre style avec la commande --sw (valeur de 0 à 1000, 100 étant la valeur par défaut) et donner une influence relative individuellement à chacun de vos styles avec ::x ::y ::z après chacune des url (dans le cas ou un style prend trop le pas sur un autre ou inversement).

Sur le site pour l’instant on ne peut pas gérer le poids des images de ref avec les « :: », c’est la grosse différence avec discord mais elle a son importance.

On aura au final un prompt du type:

votre prompt --sref urlimage1::1 urlimage2::3 urlimage3::2 --sw 300
dans ce prompt le style de l’image 2 aura 3x plus d’importance et le style de l’image 3 2x plus d’importance que celui de l’image 1.

En gérant ainsi les poids, ça vous permet de mieux équilibrer les styles, donné plus ou moins d’importance à celui ou ceux qui ont pas assez ou trop d’influence.
C’est en rajoutant une image et en mettant un poids à 3 pour mes 2 images dans le style d’Enki Bilal, un poids de 1 sur l’image dans le style de picasso et une image issue d’un prompt de LudovicCreator avec un poids à 4 j’obtiens la photo de couverture de l’article.

south mediteranean landscape –ar 2:1 –sref https://s.mj.run/LL1l3XQ0x4E ::3 https://s.mj.run/2dQVcIq2rJc ::3 https://s.mj.run/KIvCpLc067Ehttps://s.mj.run/vsGgt7pjhDM ::4 –stylize 450 –sw 400

Cette fonctionnalité est une des plus innovantes de la part de midjourney depuis longtemps, en offrant cette possibilité de réutiliser des styles mais aussi de les mélanger avec une grande simplicité et aussi très efficacement, elle permet d’obtenir des images qui sortent des standards classiques que l’on a l’habitude de retrouver avec les IA génératives.

Je vous laisse avec d’autres exemples d’images obtenues avec des références de styles, vous pouvez retrouver toutes ces images sur notre serveur discord dans le salon live-gen.

Il s’agit du salon que j’utilise lorsque je teste les fonctionnalités en direct sur twitch où vous pouvez d’ailleur voir les replay et tout leurs processus de création.

Astuce

Sachez qu’il est aussi possible de sauvegarder ses style de référence avec la commande /prefer option.

Pour cela il vous suffit de taper:

/prefer option set option nomdustyle value --sref urlimage1::1 urlimage2::3 urlimage3::2 --sw 300

En remplaçant bien-sur les termes urlimage par le lien vers vos images de référence.

Vous allez ensuite pouvoir rappeler votre style en tapant:

/imagine prompt votre prompt –-nomdustyle

Mes Lives sur le sujet

Autres vidéos intéressantes

Ce tuto a été publié dans le magazine LHC de février, que je vous invite vivement à aller découvrir!

Merci de m’avoir lu et à bientôt!